À propos

Il est léger.
Il est discret.
Il est toujours avec elle.

La pratique photographique de Noëmie Forget a été complètement transformée par l’acquisition de son téléphone cellulaire. Il lui a permis d’assouvir sa quête de formes et de couleurs dans l’ordinaire des lignes urbaines et des motifs architecturaux.

Issue de la tradition de l’expressionisme abstrait, le minimalisme de Noëmie met en lumière l’essence même de la matière. « Il n’y a plus besoin de comprendre la matière quand on peut la ressentir avec une émotion profonde » dit cette artiste fascinée par les fissures du béton et la fragilité des murs.

Elle expose régulièrement dans les cafés, les maisons de la culture et les galeries publiques de Montréal et a participé à «La grande tournée», l’exposition permanente pour le 375e de la métropole. De plus, elle prend plaisir à partager ses connaissances par des cours et ateliers photo créatifs avec cellulaire. 
Montréal (Québec)